0
Mon panier
Aucun article
0
Mon panier
Aucun article
logo-Lieblings
» » Le doudou : le Saint-Graal de nos enfants

Le doudou : le Saint-Graal de nos enfants



mercredi 12 juin 2024

Le doudou : le Saint-Graal de nos enfants

 

Le doudou. Ce compagnon fidèle accompagne votre enfant partout. Tel un véritable protecteur, il apporte du réconfort et un sentiment de sécurité aux tout-petits. Mais pourquoi ? Pourquoi une balade peut virer au drame parce qu’un simple bout de tissu a été oublié à la maison ? Pourquoi le coucher peut devenir une scène apocalyptique si doudou est en plein cycle d’essorage ? Eh bien, nous allons le découvrir au travers de cet article.

Un bébé et son doudou Nanchen en coton bio

L’importance psychologique du doudou

Pour comprendre l’importance du doudou pour nos enfants, il faut d’abord prendre en considération qu’il s’agit plus que d’un simple jouet. Le pédopsychiatre, Donald Winnicott, a introduit le concept d’objet transitionnel dès les débuts des années 1950. Pour Winnicott, les nourrissons, surtout occidentaux, vont s’éprendre d’un tel objet vers 4 mois pour gérer l’angoisse induite par l’absence de la mère et se réconforter.

 

Davantage pour les tout-petits occidentaux, car même si tous n’en ressentent pas le besoin, une grande majorité utilise son pouce, voire un ours en peluche, ou les deux, contrairement aux enfants issus de sociétés extra-occidentales. Et cela s’explique par la présence de la mère. Une présence plus longue que pour les bébés occidentaux. Dans les milieux populaires, la mère africaine emmène son enfant partout avec elle, que ce soit durant le travail, pour les corvées, les courses…

 

Pour les petits en ressentant le besoin, le doudou, cet objet transitionnel, va lui permettre de l’accompagner dans son bon développement émotionnel et psychologique. Par le biais de celui-ci, il va comprendre que sa mère ne fait physiquement pas partie de lui. Il va identifier le doudou comme étant son premier objet à lui. Il l’utilisera pour se sentir en sécurité et va progressivement gagner une certaine autonomie (bien que relative, bien entendu).

 

Bref, calmer les angoisses liées à la séparation, apaiser les peurs lors de l’endormissement, apporter du réconfort lors d’un changement d’environnement, permettre de se détacher de ses parents progressivement… Le doudou cache en réalité bons nombres de bienfaits pour un développement sain et équilibré de l’enfant.

Petite mise en garde pour les parents

D’abord, nous souhaiterions rappeler qu’un doudou ne sera pas forcément l’objet transitionnel de votre enfant. Il est même possible que votre enfant n’en ressente pas le besoin comme nous l’expliquions plus haut. Et lorsque le besoin d’un objet transitionnel se fait ressentir, à travers un doudou par exemple, il n’est pas facile d’en prendre conscience.

 

De plus, aujourd’hui, le doudou et la tétine sont presque systématiquement donnés à l’enfant en cas de pleurs. Méfiez-vous de ne pas en oublier d’essayer de comprendre les pleurs et besoins de votre tout-petit. Le fait de proposer le doudou pour répondre à tout évènement stressant peut le transformer en une certaine dépendance. L’idée de l’objet transitionnel dans le doudou se fait généralement naturellement et par l’enfant lui-même.

 

Si vous vous posez des questions à ce sujet, nous vous recommandons d’en parler à votre pédiatre qui pourra vous rediriger vers un pédopsychiatre si nécessaire.

Conseils pratiques pour les parents

Un bébé et son doudou Nanchen en coton bio nature

Le doudou peut donc occuper une place importante dans la vie d’un enfant. Afin d’éviter les « crises » en cas de perte, nous vous recommandons d’acheter un doublon. L’idée du doudou en double est de pouvoir prévenir les moments de panique et de tristesse lorsque celui-ci est introuvable ou oublié quelque part. Et si cela est possible, introduisez ce doublon dans l’environnement de bébé presque en même temps que doudou lui-même. Ceci dans le but de créer un attachement similaire aux deux versions.

 

L’entretien du doudou peut représenter une certaine préoccupation pour les parents, comme pour les enfants très attachés à leur compagnon en peluche. L’important est de ne pas le laver trop souvent afin de préserver son odeur qui constitue une source de réconfort pour l’enfant. Pour le lavage, nous vous recommandons de laver doudou en douceur, à la main ou en machine, avec un savon doux et de préférence à basse température.

 

Et petite astuce pour que votre tout-petit retrouve le confort olfactif de son doudou rapidement : placez-le dans le linge de lit de votre bambin après lavage !

 

Concernant le détachement au doudou, c’est un évènement qui se fait généralement de lui-même. Petit à petit, gagnant en autonomie et en sociabilité, l’enfant aura tendance à l’oublier. Si bien que vers l’âge de trois ans, doudou ne sera déjà plus aussi présent. Toutefois, si le détachement au doudou est difficile pour votre petit, il se peut qu’il l’ait plutôt considéré comme un objet fétiche qu’un objet transitionnel. Si tel est le cas, commencez simplement par limiter son usage à certains moments de la journée (sieste, nuit) afin de permettre à l'enfant de s'habituer à être sans son doudou pendant les périodes d'éveil. Peu à peu, votre petit devrait se détacher de son doudou : il trouvera d'autres sources de réassurance et développera ainsi son autonomie.

 

Dans tous les cas, il est essentiel de procéder progressivement, sans brusquerie, pour éviter toute détresse émotionnelle.

 

Un doudou, oui, mais pas n’importe lequel !

Choisir un doudou en coton bio présente de nombreux avantages pour votre bébé, tant sur le plan de la santé que de l'éthique et de l'environnement.

Un bébé et son doudou Liewood en coton bio

Matières saines et inoffensives pour bébé

Les doudous en coton bio sont fabriqués à partir de fibres cultivées sans l'utilisation de pesticides, herbicides ou autres engrais synthétiques. Cette méthode de culture réduit l'exposition de votre bébé à des substances chimiques potentiellement nocives. La peau des tout-petits étant particulièrement sensible, il est nécessaire de privilégier des matières douces et sûres. Le coton bio répond à cette exigence et offre un contact agréable et sans risque d'allergies ou d'irritations cutanées.

Résistance et durabilité

Le coton bio, par sa qualité supérieure, offre une résistance accrue et une meilleure durabilité. Contrairement aux matériaux synthétiques ou au coton conventionnel, le coton bio conserve ses propriétés même après de nombreux lavages. Un doudou en coton bio reste doux et intact plus longtemps, assurant ainsi une longévité qui permettra à votre enfant de conserver son compagnon préféré pendant des années.

Éthique et écoresponsabilité

Opter pour un doudou en coton bio signifie aussi soutenir des pratiques de culture et de fabrication éthiques. Les certifications bio incluent souvent des critères sociaux, garantissant des conditions de travail justes et équitables pour les travailleurs agricoles. C’est le cas pour les doudous disponibles chez Lieblings ! Ces standards veillent à ce que les producteurs soient rémunérés de manière équitable et travaillent dans des conditions respectueuses de leur santé et de leur sécurité.

 

La culture de ce type de coton contribue également à la préservation de l'environnement. En évitant les produits chimiques de synthèse, cette méthode de culture favorise la biodiversité et maintient la santé des sols.

 

Nous vous invitons à découvrir notre sélection de doudous en boutique. Chaque doudou que nous sélectionnons a été choisi pour ses qualités éthiques et écoresponsables. Laine d’alpaga, laine mérinos, coton biologique… vous trouverez, chez Lieblings, des doudous tout doux prêts à accompagner votre enfant dans toutes les étapes importantes de son développement.